Le statut de ce compte utilisateur est Approved

Cet utilisateur n'a encore ajouté aucune information à son profil.

Natacha
Henry

Natacha Henry travaille sur le sexisme dans la culture populaire. Auteure de six livres, de films, diplômée de la London School of Economics, elle prend la parole dans des collèges, à Sciences Po, à l’ENA, au Conseil de l’Europe, à l’ONU à New York…

Natacha Henry a créé le concept de « paternalisme lubrique » pour décrire une attitude répandue en entreprise et dans les médias, qui embarrasse beaucoup les jeunes femmes (elles parlent de « mecs lourds »).

Bilingue Français-Anglais, elle a été nommée Fellow de la German Marshall Fund of the USA en 2003.

Le paternalisme lubrique, un frein en entreprise ?

Pourquoi a-t-on fermé les maisons closes ?

Comment sortir des violences conjugales ?

Les médias, coupables de sexisme ?

Productrice et coréalisatrice de courts métrages d'animation pour les victimes de violences conjugales en 7 langues

Chargée de cours à Sciences Po Paris

Interventions en collège sur l’éducation au respect

Animation de tables rondes.

2011 et 2012:  Les « Mecs lourds » ou le paternalisme lubrique, 2è éd., Gender Company.

2011: Un troussage de domestique, collectif, Syllepse.

2010:  Frapper n’est pas aimer, enquête de terrain sur les violences conjugales, Denoël.

2009: Ces Femmes qui ont fait la France, 25 portraits, City.

2008:  Les Filles faciles n’existent pas, essai, Michalon.

2006: Marthe Richard, l'aventurière des maisons closes, Punctum.