"Les marchés mondiaux sont la partie émergée de l'iceberg de toutes les tensions géopolitiques et géoéconomiques mondiales." 

Le statut de ce compte utilisateur est Approved

Cet utilisateur n'a encore ajouté aucune information à son profil.

Philippe
Chalmin

Diplomé d’HEC, agrégé d’histoire et Docteur en lettres, Philippe Chalmin est professeur d’histoire économique à l’Université Paris-Dauphine où il dirige le Master Affaires Internationales. Il est le président fondateur de Cyclope, le principal institut de recherches européen sur les marchés des matières premières qui publie chaque année le rapport Cyclope sur l’économie et les marchés mondiaux.

Il a été nommé en Octobre 2010 Président de l’Observatoire de la Formation des prix et des Marges Alimentaires auprès du Ministre de l’Agriculture et du Ministre de l’Economie et des Finances.  Il a été membre du Conseil d’Analyse Economique auprès du Premier Ministre, du Haut Conseil des Biotechnologies et du Conseil des Ventes Volontaires.

Il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages dont parmi les plus récents « Le monde a faim» (2009), «le siècle de Jules» (2010), «demain, j’ai 60 ans, journal d’un économiste » (2011), « Crises, 1929, 1974, 2008 Histoire et espérances » (2013).

Marchés mondiaux des matières premières

Economie internationale

Problème agricoles européens et mondiaux

Ethique et finance

Religions et développement

Conférencier

Professeur d'histoire économique à l'université Paris Dauphine

Président de CyclOpe

Président de l'Observatoire de Formation des prix et des marges des produits alimentaires 

Du rare à l’infini : panorama mondial des déchets, Economica 2006 (édition anglaise, deuxième édition en 2009)

Le Poivre et l’Or Noir – Bourin 2007

Perspectives agricoles – La Documentation Française

2008

Le making of de l’économie – Perrin 2008

Les épices et l’or noir – Bourin 2008

Le monde a faim ! – Bourin 2009

Le siècle de Jules, le XXIe siècle raconté à mon petit fils – Bourin 2010

Au temps des comptoirs : les marchands à la conquête du monde – Bourin 2010