"Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es ", Brillat-Savarin

Le statut de ce compte utilisateur est Approved

Cet utilisateur n'a encore ajouté aucune information à son profil.

Richard
C. Delerins

Richard Delerins est anthropologue et chercheur à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Ses travaux portent sur l'économie du corps: notamment les relations entre valorisation du corps et "stratégies nutritives" en France, en Californie et en Asie (Chine, Corée du Sud, Japon). Ses recherches – qui intègrent la "génomique" (la science du génome) et les études épidémiologiques – éclairent les fondements de l'économie du bien-être :  la convergence Beauté, Alimentation, Santé ; les nouvelles pratiques corporelles, et les comportements de consommations des années à venir. Richard Delerins a reçu pour ses recherches le Prix Nivea du CNRS (2008).

En Californie et à Los Angeles, Richard Delerins explore l'essor de la "génomique" et la transformation des pratiques sociales (conception des nouveaux produits/services). Ses récentes recherches de terrain portent sur les comportements de consommation des "nouvelles classes moyennes" dans les pays émergents tels que l'Asie, l'Inde et le Brésil.

Richard Delerins est Docteur en Philosophie (Panthéon-Sorbonne) et ancien élève de l'EHESS, de l'ESSEC et de l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA Anderson School ). Il enseigne en France et aux Etats-Unis (UCLA, UC Davis, Harvard, University of Texas).

L'Economie du Bien-être : la convergence Beauté, Alimentation, Santé

La Californie, Laboratoire Expérimental du 21ème siècle

Nouvelles Pratiques Corporelles, Nouvelles Pratiques de Santé, Nouveaux Modes de Consommation

Génomique et Transformation des pratiques sociales.

Mondialisation, Nouvelles Classes moyennes et Consommation en Asie (Chine, Corée du Sud, Japon), Inde et Brésil.

Chercheur à l'Ecole des Haute Etudes en Sciences Sociales (EHESS) et à l'Université de Californie.

"Le Corps optimal : valorisation du corps et stratégies nutritives"

à paraitre.