« Là où il y a une volonté, il y a un chemin »

Le statut de ce compte utilisateur est Approved

Cet utilisateur n'a encore ajouté aucune information à son profil.

Sarah
Ourahmoune

Sarah Ourahmoune commence la boxe anglaise en 1997 à Aubervilliers alors que la boxe est encore interdite aux femmes en France. La fédération Française de boxe autorise les combats féminins à partir de 1999. Sarah remporte le titre de championne de France deux années d’affilées en 1999 et 2000.

Elle est ensuite repérée par la fédération et intègre en 2000 la première équipe de France de boxe féminine puis  l’INSEP (Institut Nationale du Sport) en 2002. Après quatre années de pause dans sa carrière, en 2007 elle remporte le titre de Championne de l’union européenne, titre qu’elle remportera trois années consécutives. L’année 2008 est une année qui lui sourit car elle remporte, en plus du titre de championne d’Europe, celui de championne du monde de boxe anglaise amateur.

En novembre 2009, elle gagne le trophée « femme et sport » dans la catégorie « coup de pouce à une personnalité féminine » pour l’ensemble de son parcours sportif mais également ses études à Sciences Po ainsi que ses projets éducatifs (elle s’occupe d’enfants handicapés mentaux). Un mois plus tard, des journalistes sportifs lui décernent un Gant d’Eclat pour son titre de championne du monde et pour l’ensemble de sa carrière.

En 2010, elle choisit de reprendre ses études et d’intégrer Sciences Po afin de préparer un Master de Communication. Elle fait également partie, depuis cette année-là, de la commission des Athlètes de Haut Niveau au CNOSF (Comité National Olympique du Sport Français).

En 2012, elle est décorée  de la médaille de la Légion d’honneur. Sarah Ourahmoune arrête sa carrière en 2012. Elle devient maman. Pendant sa grossesse, sa vie très remplie lui manque. Elle se lance dans l’entreprenariat en créant Boxer Inside ©. Elle propose des Team building et des formations en entreprise où elle décline la boxe et le sport de haut niveau comme outil de développement.

Elle reprend la boxe en 2014 avec un dernier challenge : les JO de Rio 2016. C’est avec son beau-père, entraîneur de boxe de renom qu’elle décide de relever ce grand défi.

Se fixer des objectifs

L’équipe

Victoire/défaite

Mental de champion

Boxeuse de haut niveau et chef d’entreprise