«  Il n’y a pas de monopole pour les grandes idées ! »

Le statut de ce compte utilisateur est Approved

Cet utilisateur n'a encore ajouté aucune information à son profil.

Thomas
Landrain

Thomas Landrain est co-fondateur et président de La Paillasse, le premier laboratoire communautaire en France, et aujourd’hui le plus développé dans le monde, dont la mission est de promouvoir et de faciliter l’innovation et l’entrepreneuriat social et technologique en démocratisant l’accès au laboratoire. Répétant qu’il n’y a pas de monopole pour les grandes idées, il travaille sur la refondation du concept de laboratoire pour l’adapter à un monde ouvert qui a pour piliers l’intelligence collective, le partage, le prototypage rapide et la big data. Thomas, ancien étudiant de l’Ecole Normale Supérieure, fit d’abord une carrière académique durant laquelle il cofonda le premier laboratoire de biologie synthétique en France, au Genopole, et au sein duquel il réalisera sa thèse de doctorat. Thomas est également le co-fondateur et le CEO de la jeune startup PILI qui est à l’origine de la première encre fabriquée et sécrétée par des micro-organismes, encre biodégradable et non-toxique. Enfin Thomas est un éminent porte parole internationale pour les sciences et technologies ouvertes et le biohacking, voyageant le monde comme conférencier pour partager son analyse et sa vision sur les révolutions sociales que nous commençons à vivre liées à la démocratisation des technologies, particulièrement les biotechnologies.  

NBIC (Nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives)

Santé

Développement durable & économie circulaire

Biohacking, Bioart, Biodesign

Innovation ouverte, sociale et solidaire

startup

Science participative et citoyenne

Innovation & creativité

lowtech & lowcost

Co-fondateur et Président de La Paillasse (association loi 1901 fondé en 2011) - Co-fondateur et CEO de PILI SAS (fondé en 2015) - Mentor pour l’accelerateur international de startup de biologie synthetique IndieBio depuis 2013 - Membre du conseil du numerique de l’APHP depuis 2015

"Do-it-yourself biology: challenges and promises for an open science and technology movement" Landrain, T., Meyer, M., Perez, A. M. & Sussan, R. Syst Synth Biol 7, 115–126 (2013).

  • Des fourmis et des hommes: quelle innovation collaborative pour le futur? :

    jeudi 21 mai 2015
    Bernard Werber
    Thomas Landrain