L’éthique ne se réduit pas à des injonctions morales culpabilisantes, mais elle exprime le désir de transmettre un monde habitable.

This user account status is Approved

This user has not added any information to their profile yet.

Corine
Pelluchon

Après avoir enseigné la philosophie en lycée pendant quinze ans et effectué sa thèse de doctorat en 2003 à l’université Paris-1, sur « La critique des Lumières modernes chez Leo Strauss » ( publiée un an plus tard), C. Pelluchon est partie un an ( 2006-7) aux USA. Elle a enseigné en anglais l’éthique médicale et la philosophie politique à des étudiants en médecine et en philosophie ( à Boston University). Nommée à son retour des USA Maître de conférences  à l’université de Poitiers ( 2008-2013), elle a effectué de nombreuses visites dans les hôpitaux ( en réanimation-anesthésie, soins palliatifs, dans des établissements accueillant des personnes âgées ou en situation de handicap, etc) et a écrit plusieurs articles et deux ouvrages sur ces sujets. Après l’obtention de son Habilitation à Diriger des Recherches, qui portait sur « Bioéthique, écologie et politique : propositions pour un enrichissement de la philosophie du sujet » ( Paris-IV-Sorbonne, 2010), elle a été recrutée comme Professeur à l’université Franche –Comté ( 2013-2016) et a rejoint en septembre 2016 l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée. Le cœur de son travail, qui articule le volet ontologique au volet politique, est la corporéité. Celle-ci est pensée comme vulnérabilité, c’est-à-dire que la prise en compte de phénomènes soulignant notre passivité ( douleur, fatigue, mortalité, etc) invite à reconfigurer les notions, cardinales en éthique, d’autonomie, de liberté de la volonté et de responsabilité. Toutefois, la vulnérabilité ne  saurait se confondre avec la seule fragilité, et C. Pelluchon insiste sur la nécessité de s’appuyer sur les capacités d’agir des personnes en situation de vulnérabilité, mais aussi sur le fait que notre ouverture aux autres, y compris aux autres vivants, notre capacité à être responsables d’eux constitue notre identité. De plus, elle s’intéresse, depuis 2015, à une dimension de la corporéité qui est liée à la prise en compte de la matérialité de notre existence, au fait que nous avons besoin de respirer, de manger, d’occuper l’espace. Cette philosophie du « vivre de » et des nourritures, qui est associée à la prise au sérieux de la dimension de plaisir attachée à notre vie sensible, témoigne du caractère relationnel du sujet. Placée au fondement du politique, une telle philosophie du sujet conduit à faire de l’écologie, de la prise en compte des autres vivants de nouvelles finalités du politique qui s’ajoutent aux devoirs classiquement dévolus à l’Etat (sécurité entre nous, réduction des inégalités). Il s’agit de savoir quelles transformations de la démocratie et quelle éducation morale peuvent nous aider à tenir les promesses de ce nouveau contrat social. 

C. Pelluchon a travaillé avec la Fondation Nature et Homme ( N. Hulot) auprès de groupes comme Kering ( sur Animal Weflare in Fashion) et de différents acteurs ( éleveurs, agriculteurs, représentants de la restauration collective, etc). Elle est régulièrement invitée par des professionnels de santé (Congrès de médecine, psychiatrie) et se déplace souvent à l’étranger pour accompagner la traduction de ses livres ou pour donner des conférences. Le travail de Corine Pelluchon porte sur les défis biotechnologiques et écologiques mettant au défi à la fois la démocratie et nombre de nos représentations. Il s’agit d’un travail constructif visant à donner les outils nécessaires à la transmission d’un monde habitable et à la promotion d’un modèle de développement plus juste envers les autres, humains et non humains. Bien qu’elle remette en question les dualismes ( nature/culture, raison/émotion, esprit/corps) attachés aux philosophies du XVIIIème siècle, Corine Pelluchon s’inscrit dans l’héritage des Lumières. Sa perspective est celle de l’émancipation individuelle et collective. Ce trait la distingue des chercheurs qui prônent le catastrophisme ou ne reculent pas devant les solutions autoritaires aux défis de notre temps. 

ETHIQUE APPLIQUEE ET PHILOSOPHIE MORALE ET POLITIQUE

Éthique environnementale. Philosophie de l’environnement. Transition écologique.

Éthique biomédicale et médicale (rapport patients/médecins, fin de vie, accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité, handicap et polyhandicap, fin de vie, grands vieillards), décision de limitation et d’arrêt des traitements (en réanimation-anesthésie)

Enjeux éthiques et politiques de nos rapports aux animaux.

Alimentation (enjeux éthiques et de justice) et convivialité.

Vulnérabilité.

Ethique des vertus. Devoir, bonheur, transformation de soi.

Philosophie politique : (reconstruction de la Démocratie, totalitarisme ; Lumières.

Professeure de Philosophie à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée ( rebaptisée à partir de janvier 2020 univ. G. Eiffel)

Essayiste

Membre du Conseil scientifique de la Fondation Nature et Homme ( Nicolas Hulot)

Leo Strauss : une autre raison, d’autres Lumières. Essai sur la crise de la ratiionalité contemporaine, Vrin, 2005. Prix F. Furet, traduction américaine chez Suny Press en 2014. Traduction chinoise à paraître en 2021.

L’autonomie brisée. Bioéthique et philosophie, PUF, 2009, 2014. Traduction colombienne en 2013.

La raison du sensible. Entretiens autour de la bioéthique, Artège, 2009.

Eléments pour une éthique de la vulnérabilité. Les hommes, les animaux, la nature, Cerf, 2011. Grand Prix Moron de l’Académie française. Prix des Rencontres philosophiques d’Uriage. Traduction colombienne en 2015 et trad. chinoise à venir.

Tu ne tueras point. Réflexions sur l’actualité de l’interdit du meurtre, Cerf, 2013.

Les Nourritures. Philosophie du corps politique, Seuil, 2015. Prix E. Bonnefoux de l’Institut des Sciences Morales et Politiques. Prix francophone de l’essai Paris/Liège. Traduction en 2019 en anglais chez Bloomsbury et en japonais.

Manifeste animaliste. Politiser la cause animale, Alma, 2017. Traduction espagnole et italienne en 2018. Traduction coréenne à paraître.

Ethique de la considération, Seuil, 2018. Traduction allemande parue en 2019 chez WBG et grecque à paraître en 2020.

Pour comprendre Emmanuel Levinas, à paraître en février 2020 au Seuil.

Auteur de deux romans : La Flamme ivre, Desclée de Brower, 1999, et Comment va Marianne. Conte philosophique et républicain, F. Bourin, 2012.

Contactez-nous au 01 44 92 44 92 ou par mail à sarah@adgency-experts.com si vous souhaitez le/la faire intervenir. Vous aurez une réponse dès que nous aurons pris connaissance de votre mail/appel.

Tous types de formats : conférence, événements, interventions, séminaires, plénières, ateliers, tables rondes, débat etc.
Tous types de profils : intervenants, speakers, conférenciers, animateurs etc.